Espace Diamant

Conférence : « Une mémoire corse pour les Mutins de 1917 » suivi d'un documentaire


Lundi 1er décembre 2014 à 18h30


Conférence : « Une mémoire corse pour les Mutins de 1917 » suivi d'un documentaire
Description :
Dans le cadre du cycle de conférences,  et à l’occasion des célébrations du centenaire de la guerre de 14/18, la ville d’Ajaccio organise une conférence animée par Madame Jackie Poggioli  suivie d’une projection des  « Fragments cent’ anni»  (3 séries d'histoires courtes sur les 23 épisodes) présentées par Marie-Pierre Valli,  réalisatrice.
 
« En 1917, l'Armée française épuisée par trois ans de guerre, a été secouée par de  nombreuses mutineries. Elles ont été férocement réprimées par la Justice Militaire.
  Présentés  par le discours dominant comme des traîtres, les Mutins de 17 sont en revanche entrés dans le Panthéon révolutionnaire. Ils sont devenus les acteurs célébrés d'une révolte emblématique contre les horreurs de la première guerre "industrielle."
  En Corse, aucun Mutin local n'était connu jusqu'à aujourd'hui. Poursuivant une investigation sur 14-18 commencée avec les Fusillés insulaires, la journaliste-documentariste Jackie Poggioli a enquêté sur un autre thème de cette Première Guerre toujours très "sensible" dans l'île. Ses recherches ont été fructueuses. Elles ont  notamment donné lieu à un documentaire récemment diffusé sur France3Corse.
   Dans sa Conférence, elle dévoilera les éléments d'information inédits qu'elle a exhumés des Archives Militaires de Vincennes. Elle mettra également en parallèle la Mémoire insulaire des Mutins de 17 et d'autres Figures qui leur sont associées.
A l'heure du Centenaire de 14, l'Espace Diamant propose ainsi au public une incursion pionnière dans le champ inexploré en Corse de ces Révoltes des Tranchées.» Jackie Poggioli.
"Moment fondamental de l'histoire contemporaine, la guerre de 14-18, a aussi en Corse des résonances multiples qui nourrissent, encore aujourd'hui, cent après, la société insulaire. Par l'analyse, le sensible, la création, l'histoire collective ou le parcours individuel,  Marie Pierre Valli tente d'appréhender les singularités de ce moment historique dans "Fragments", (une série de 23 épisodes de 8 à 12 minutes).
 Les 3 fragments présentés par Marie-Pierre Valli  à l’Espace Diamant à l’issue de la conférence  et intitulés  "Etienne", "Joseph" et "Maria Cichina" sont réalisés uniquement à partir de photos, de documents et d'objets d'une même famille et notamment à partir d'un fond photographique de plus de 200 clichés pris sur le front par les soldats de cette famille, tous les deux artilleurs, Etienne et Joseph. Les clichés utilisés pour la réalisation des "Fragments" concernent surtout la Champagne et la bataille de la Somme.
 C'est en fait l'histoire de trois membres d'une même famille, un couple Etienne et Maria Cichina et Joseph, le frère d'Etienne, durant le premier conflit mondial. 
 
 Intervenants :
Jackie POGGIOLI, journaliste, documentariste
Marie - Pierre Valli, réalisatrice