Espace Diamant

Espace Diamant

Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan


Dans le cadre des 15e Rencontres Musicales de Méditerranéele conservatoire Giuseppe Verdi de milan est le plus grand institut de formation musicale d’italie.
son histoire est longue et glorieuse. dès 1796, Bonaparte libère Milan. la vie culturelle, jusqu’alors bridée par l’occupation autrichienne, reprend vigueur tandis que s’affirme l’idée de la création
d’un conservatoire.
en 1803, le premier établissement accueille 36 étudiants…


Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan
…Très vite, ce conservatoire s’affirma comme l’Institution la plus importante pour la formation des musiciens et devint une structure d’éducation et de formation réservée aux élèves les plus méritants qui eurent la possibilité de suivre, gratuitement, des cours d’instruments.
Aujourd’hui, sont enseignées toutes les disciplines touchant à la musique et le Conservatoire Giuseppe Verdi, qui possède également une des plus importante bibliothèque de musique du monde, compte parmi les conservatoires les plus renommés à l’échelle mondiale.
Les chefs d’orchestre Claudio Abbado, Riccardo Muti, Riccardo Chailly, les compositeurs Pietro Mascagni, Giacomo Puccini, les pianistes Arturo Benedetti-Michelangeli, Maurizio Pollini, la soprano Barbara Frittoli ont été, entre autres, élèves dans ce prestigieux établissement. Ironie de l’Histoire, seul, le grand compositeur de musique lyrique, Giuseppe Verdi, n’y fut jamais admis.
Pour rehausser, plus encore, la 15ème édition des « Rencontres Musicales de Méditerranée » - qui se dérouleront sur l’ensemble du territoire corse, du 3 au 10 novembre prochain - la commission artistique des Rencontres a fait appel aux interprètes des classes terminales de ce prestigieux établissement qui compte parmi ses étudiants des éléments qui font partie de l’orchestre de la Scala de Milan et sont présents dans les grands festivals européens.

Mardi 5 novembre 2013 – 20h30
Espace Diamant
Musique
Tarif B



Rédigé le Jeudi 24 Octobre 2013 à 16:22 | Lu 203 commentaire(s)