Espace Diamant

Espace Diamant

Débat : "La société corse face à la violence"


La Ville d’Ajaccio organise une table-ronde sur le thème de la violence animée par deux journalistes, un politologue et un historien. Sampiero Sanguinetti, Jacques Follorou, Xavier Crettiez et Antoine-Marie Graziani proposeront leur réflexion, sur la base de leurs travaux de recherches, une voix plurielle conduite par Patrice Antona...


La Corse a l’image d’une île de violence et ne cesse de faire la une de l’actualité. Une image qui ne date pas, certes, d’hier mais une question qui empoisonne la société corse.
La violence est-elle spécifique à l’humanité ? Ainsi la violence en Corse est-elle un marqueur culturel des peuples du mezzogiorno ou est-elle est le fruit d’un contexte politique ? 
La violence est-elle une réponse à une situation d’abandon social, de destruction culturelle, de perte de toutes les structures dont résultent les problèmes économiques, sociaux voire existentiels ?
Sampiero Sanguinetti, journaliste, homme de télévision et essayiste, est l’auteur de l’essai La violence en Corse, premier ouvrage entièrement consacré à l’actualité de la violence dans la société aux 19ème et 20ème siècles.
Jacques Follorou, journaliste d’investigation au quotidien Le Monde et auteur de plusieurs ouvrages dont Corse : l’Etat bafoué, Les parrains corses et récemment La guerre des parrains corses.
Xavier Crettiez, professeur de science politique à l’Université de Versailles-Saint Quentin, politologue, auteur de publications universitaires sur la violence et d’ouvrages dont La question corse, Violence et nationalisme, Violences politiques en Europe. Il est aussi responsable du blog consacré à la politique et à la violence (http://xaviercrettiez.typepad.fr).
Antoine-Marie Graziani, historien et professeur des Universités, il a publié plusieurs textes fondamentaux sur l'histoire de la Corse. Il travaille actuellement à la publication de la Correspondance de Pascal Paoli et est l’auteur de La violence dans les campagnes corses du 16ème au 18ème siècle.  
Patrice Antona, bien connu des auditeurs de RCFM pour son professionnalisme mis au service de la culture et de la société, revêt un tout autre rôle ; celui de modérateur dans le débat où  intervenants et public ouvriront des pistes de réflexion sur la société corse face à la violence, question particulièrement sensible et déterminante pour l’avenir de l’île.
 
Mercredi 6 novembre – 18h30 – Espace Diamant – Entrée libre

Rédigé le Jeudi 24 Octobre 2013 à 13:57 | Lu 208 commentaire(s)