Espace Diamant

Film et Conférence autour de "Camille Claudel"


Lundi 12 janvier / 18h15


L’ALI SCEF (la Société Corse d' Etudes Freudiennes) en partenariat avec la Ville d’Ajaccio présentent Lundi  12 Janvier 2015 à 18 Heures 30 à l’Espace Diamant le film : « Camille CLAUDEL », grand prix de la qualité de l’image au 26ème festival d’Art 2002 à l’UNESCO de Dominik RIMBAULT, cinéaste et plasticienne.
Suivi de la conférence « Camille Claudel, de l’oubli à l’artiste, un parcours de légende » présentée par Danielle ARNOUX psychanalyste  et animée par Maud Mary Frizoni, psychanalyste.
« Comment Camille Claudel, connue de son vivant pour son travail a-t-elle basculé de la création à la folie ? Refusant de montrer ses œuvres puis les détruisant, elle a failli elle-même totalement disparaître, car il s’en est suivi une séquestration, orchestrée cette fois, par ses proches.
Au cours des années 1980 son nom est revenu dans la lumière, son histoire a bouleversé le public qui l’a vue comme une artiste maudite, une femme bafouée, une sœur supplantée par le célèbre frère, une fille haïe de sa mère, un génie foudroyé. Ses œuvres redécouvertes ont été admirées à travers le prisme de la légende biographique en construction et en déconstruction. Diverses interprétations de La Jeune fille à la gerbe le mettront en évidence.
Cependant une approche critique s’impose. Au XXIe siècle, les œuvres de Camille Claudel entrent dans l’histoire de l’art. Le sens du mot « artiste », attaché au nom de Camille Claudel, s’est subrepticement déplacé. L’œuvre peut enfin exister autrement, se détacher de la femme, se confronter à d’autres. On apercevra l’esprit de l’œuvre. » Danielle Arnoux 
 
Intervenants :
Danielle ARNOUX : Psychanalyste à Paris,  Membre de l'école Lacanienne de Psychanalyse, Auteure de Deux livres sur Camille CLAUDEL :
 
-Camille Claudel, l’ironique sacrifice, Paris Epel, 2001.
-Camille Claudel, réenchantement de l’œuvre, Paris Epel 2011