Espace Diamant


Conférence : 15 mars à la bibliothèque «Goya, peintre de l'extrême. Regards croisés»


La Ville d’Ajaccio propose en partenariat avec le CNRS et l’Université de Corse, une conférence intitulée "GOYA, peintre de l’extrême. Regards croisés" et animée par Messieurs Marc Marti, professeur de Littérature et de Civilisation hispaniques du XVIIIème siècle, Jacques Cabassut, professeur de psychopathologie clinique et psychanalyse, tous deux à l’Université de Nice Sophia Antipolis ; et Monsieur Jean-Dominique Poli, Maître de conférences en littérature comparée à l’Université de Corse.
Lors de cette rencontre qui se déroulera mercredi 15 mars 2017 à 14h30 à la bibliothèque Fesch, une exposition de 15 gravures de la série des Caprichos, sera présentée au public.


Conférence : 15 mars à la bibliothèque  «Goya, peintre de l'extrême. Regards croisés»
 
«Goya, peintre de l'extrême. Regards croisés»
Mercredi 15 mars 2017 à 14h30
Entrée Libre

Plus précisément, Marc Marti et Jacques Cabassut interviendront conjointement et parleront de :
-« Du corps glorieux aux désastres des corps : regards croisés de l’historien et du psychanalyste sur les Désastres (1810-1815) de Francisco de Goya ».
-Jean-Dominique Poli se centrera sur « Goya dans la filmographie napoléonienne ».
« Rien de grand ne s’accomplit dans le monde sans passion », cette phrase de Hegel s’adapte merveilleusement à la vie du peintre espagnol Francisco de GOYA (1746-1828) qui a en effet mené une existence mêlant gloires, honneurs et drames mais toujours empreinte de sa passion pour la peinture.
À la fois acteur et témoin de l’histoire de son temps, de la grande période des Bourbons espagnols au XVIIIe siècle à l’invasion française du début du XIXe et au retour de Fernando VII, il réalise une œuvre riche de contrastes, qui révèle une grande connaissance de la société, des grands bouleversements qui marquent le changement de siècle. Ses peintures sont tantôt remplies de couleurs, tantôt noyées dans le noir de la guerre et de la folie. L’artiste peint aussi bien les Grands d’Espagne que le petit peuple madrilène. Le caractère à la fois bucolique et inquiétant de ses œuvres nous révèle un esprit tourmenté, en rupture avec l’art de son siècle. Se situant souvent dans une zone de frontière et d’interaction, entre les aspirations de l’artiste et les obligations du peintre du Roi, entre le sacré et le profane, entre la lumière et l’obscurité, son art « solitaire et désespéré » (André Malraux), profondément moderne, se caractérise par une réflexion sur le temps et la condition humaine qui trouve une résonance toute particulière à notre époque tourmentée. Cette journée d’étude cherche à porter un regard pluridisciplinaire sur l’œuvre de Francisco de Goya, peintre éclectique et prolifique, et sur les implications éthiques, esthétiques et politiques de son engagement. »
Monsieur Marc Marti est professeur de Littérature et de Civilisation hispaniques du XVIIIème siècle à l’Université de Nice Sophia Antipolis et directeur du laboratoire de recherche LIRCES (Laboratoire Interdisciplinaire Récits Cultures et Sociétés).
Monsieur Jacques Cabassut est professeur de psychopathologie clinique et psychanalyse, à l’Université de Nice Sophia Antipolis et membre du LIRCES.
Monsieur Jean-Dominique Poli est Maître de conférences en littérature comparée à l’Université de Corse et membre du laboratoire de recherche LISA (Lieux, Identités, Espaces).
 
RENSEIGNEMENTS :
Direction de la culture / Espace Diamant
04 95 50 40 80       http://espace-diamant.ajaccio.fr

Rédigé le Mercredi 15 Mars 2017 à 09:39 | Lu 101 commentaire(s)