Espace Diamant

Espace Diamant

Cinéma le 2 mars


Deux films remarquables dont un extraordinaire documentaire sur les victimes du franquisme.



14h et 19h00 séances du court au Long
*«Asako I&II»
Date de sortie 2 janvier 2019 (1h 59min)
De Ryusuke Hamaguchi
Avec Masahiro Higashide, Erika Karata, Koji Seto
Romance, Drame français et japonais
Lorsque son premier grand amour disparaît du jour au lendemain, Asako est abasourdie et quitte Osaka pour changer de vie. Deux ans plus tard à Tokyo, elle tombe de nouveau amoureuse et s’apprête à se marier... à un homme qui ressemble trait pour trait à son premier amant évanoui.
Distributeur Art House
 
*Précédé du court métrage « By the kiss » de Yann Gonzalez (5 minutes)
En deux mots
Douze ans avant Un couteau dans le coeur : By The Kiss, le film culte de Yann Gonzalez !
 
------------------------------------------------------------------
16h30         “Le silence des autres”
Ce documentaire sera présenté par Marie Claire Lucena.
Présidente de l’association Latinità qui organise chaque année le festival du cinéma Espagnol et Latino-américain à Ajaccio, Marie Claire Lucena est la fille de réfugiés espagnols qui ont dû fuir la dictature en 1939 pour vivre en Corse.
Avec ce mouvement citoyen qui tente de rompre ce « pacte de l’oubli », elle apportera le témoignage des victimes du franquisme, qui pour certains ont pu trouver refuge en Corse.
 
Date de sortie 13 février 2019 (1h 35min)
De Almudena Carracedo, Robert Bahar
Documentaire espagnol
1977. Deux ans après la mort de Franco, dans l’urgence de la transition démocratique, l’Espagne vote la loi d’amnistie générale qui libère les prisonniers politiques mais interdit également le jugement des crimes franquistes.
Les exactions commises sous la dictature et jusque dans les années 1980 (disparitions, exécutions sommaires, vols de bébés, torture) sont alors passées sous silence.
Mais depuis quelques années, des citoyens espagnols, rescapés du franquisme, saisissent la justice à 10.000 kilomètres des crimes commis, en Argentine, pour rompre ce « pacte de l’oubli » et faire condamner les coupables.


Rédigé le Mardi 26 Février 2019 à 16:42 | Lu 251 commentaire(s)