Espace Diamant

Espace Diamant

Cors’Odissea, I Campagnoli


Jeudi 20 Novembre 2014
20h30
Espace Diamant
Musique
Tarif B


Cors’Odissea
I Campagnoli
 
Emmené par Marie Ferranti, le projet Cors’Odissea arpente les routes de la Corse hivernale. Leur expédition de trois ans navigue d’atelier en résidence, et a choisi de faire escale à l’Espace Diamant le temps d’un concert d’I Campagnoli et d’une exposition. Un voyage de l’intérieur qui se mue en traversée des arts…
« Pour les vingt-cinq ans d’I Campagnoli, nous voulions leur faire fête, et, à travers eux, faire fête à  la langue corse et faire fête à ce chant magnifique,  qui nous traverse depuis l’enfance. I Campagnoli seront les messagers de notre âme, la plus belle, celle qui nous unit tous sur cette île, depuis la nuit des temps.
 
  Ajaccio était pour moi une ville mythique, flamboyante et lointaine. Cors’Odissea me  l’a rendue plus familière, sans  toutefois qu’Ajaccio ne se laisse apprivoiser. Il est des villes-mystères qui vous fascinent comme il est des villes qui  vous demeurent à jamais étrangères. Il fallait donc aborder Ajaccio par la métamorphose, je veux dire par l’art.  C’est une égide sûre.
   Ainsi, Cors’Odissea serait la nef qui nous amènerait à cet abordage pacifique.
  Au vrai, depuis sa genèse, Cors’Odissea est une aventure humaine, une histoire d’amitié. Nous tissons des amitiés qui se font écho, ont des résonances profondes. Chaque ville est différente, chaque lieu a sa propre musique et chaque voyage est singulier et unique. 
Ainsi, à  Ajaccio, nous proposerons une sorte de voyage mental.
 Deux jours avant le concert aura lieu le vernissage d’une exposition réunissant les œuvres d’Ange Leccia, Jean-Paul Pancrazi, Yvan Rebyj.  Un autre artiste, Jean-Paul Marcheschi,  a réalisé des œuvres qui seront projetées durant le concert. Au-delà du talent reconnu de chacun de ces artistes, il naîtra de cette exposition commune, quelque chose de neuf, d’inédit.
I Campagnoli fête cette année ses vingt-cinq ans d’existence. Ce sont eux qui nous ont unis. Nous nous sommes retrouvés autour d'eux, avons formé un cercle pour  récompenser leur courage, leur constance et surtout  leur talent. 
Ghjacumu Fusina a écrit les poèmes chantés par I Campagnoli, Paul Grenier est le metteur en scène du spectacle, j’en ai écrit avec lui le fil rouge. »
 
Marie Ferranti
 
 


Rédigé le Jeudi 20 Novembre 2014 à 20:30 | Lu 216 commentaire(s)